Les vignobles de France
  • Superficie en km²
  • Production en M de bouteilles

Les grands terroirs par vignoble :

Les terroirs de petite taille :

  • Vignoble du Lyonnais
  • Vignoble du Bugey
  • Vignoble du Limousin
  • Vignoble de Lorraine
  • Vignoble d’Île-de-France
  • Vignoble de Normandie
  • Vignoble de La Réunion
  • Vignoble de Tahiti
  • Vignoble de Camargue
LES PRINCIPAUX CÉPAGES DES VINS FRANÇAIS:

 

Source: Vin-Vigne.com > Liste des cépages

En 2011, la France comptait plus de 785 000 hectares de vignes sur plus de 87 000 exploitations viticoles (domaines, châteaux, coopératives, caves particulières…). Ces vignes sont composées essentiellement (près de 70%) des cépages rouges : merlot, grenache noir, cabernet sauvignon, pinot noir, carignan, poulsard et trousseau ; des cépages blancs : ugni blanc, chardonnay, sauvigon et savagnin. Cependant, plus de 200 cépages sont autorisés en France pour la production de vin. Mais au fait, qu’est qu’un cépage ? Le mot cépage désigne la variété d’un plant de vigne ou raisin. Les ampélographes parlent en termes de variété ou plant de vigne. Ces variétés sont caractérisées par la forme des feuilles, des grappes, de la couleur et de la composition des raisins, de leurs stades végétatifs…

Pour la couleur des cépages, les termes scientifiques utilisés sont ” noir (ou N) ” pour les rouges (exemple : pinot N), ” blanc (ou B) pour les blancs ” (exemple : chardonnay B), ” gris (ou G) ” pour les ” gris (Pinot G) “, ” rosé (ou Rs) ” pour les rosés. L’espèce “souche” la plus utilisée en France et en Europe est la Vitis vinifera . Celle-ci prend des noms différents en fonction d’une zone géographique ou culturelle : vitis vinifera pontica (Asie mineure, Arménie, Géorgie, Mésopotamie…), vitis vinifera orientalis (Azerbaïdjan), vitis vinifera occidentalis (Europe occidentale, Rhône, France, Suisse, Italie…).

Les cépages sont classifiés par Famille, voici quelques exemples :

– La famille des Carmenets : elle provient d’Espagne puis a été développée dans les Landes, le Béarn et à Bordeaux. Les célèbres merlot, carbernet sauvignon, cabernet franc, carmenère, petit verdot et fer servadou, font partie de cette famille.

– La famille des Traminers : elle trouverait son origine dans le nord-est de l’Italie, à Tramin. Les cépages de cette famille se sont bien développés en Allemagne, Autriche, Suisse et en France dans les régions de l’Alsace et du Jura. Les cépages savagnin Rs, savagnin B et gewurztraminer Rs sont les membres honorables de cette famille.

– La famille des Cotoïdes : Le berceau familiale de cette famille serait le Querçy. Ce qui expliquerait qu’on la retrouve dans certains vignobles du Sud-Ouest comme la Négrette (Toulouse-Fronton), le Malbec (Cahors) et le Tannat (Madiran).

– La famille des Sérines : Essentiellement présente dans les régions méditerranéenne et rhodanienne : le viognier (Rhône), la roussanne et la marsanne (Rhône, Languedoc-Roussillon, Provence).

– Les familles des Muscats, des Folloïdes, des Gouais, des Chenins (Loire), des Noiriens (chardonnay, gamay, pinot noir)…

Liste des cépages célèbres

En France, sur plus de 200 cépages autorisés, moins d’une dizaine représentent plus des deux tiers de la surface plantée en vignes.
Cépages noirs: Merlot (14 %), Grenache noir (11 %), Syrah (8 %), Cabernet sauvignon (6,5 %), Carignan (5,3 %), Pinot noir (3,7 %)
Cépages blancs: Ugni blanc (10,2 %), Chardonnay (5,6 %), Sauvignon blanc (3,5 %)

Voici la liste des cépages célèbres. Pour chacun des cépages, découvrez les vins dans lesquels ils peuvent être utilisés en suivant les liens des sous-menus suivants.

Cabernet-Franc noir

Cabernet-Franc noir

Nom officiel: Cabernet-Franc noir
Origine: France (Sud-Ouest)
Taille de la grappe: moyenne
Taille de la baie: petite

Le Cabernet Franc ou bidure ou bouchet : Cépage appartenant à la famille des Carmenets, il est originaire du Pays Basque côté espagnol. Très tôt on le retrouve en France sous le nom de Breton ( Rabelais, XVIème siècle). Cépage emblématique de Bodeaux où Il représente 13% de l’encépagement total des cépages noirs. Ce qui représente une superficie de 14 000 hectares. Peu représenté dans le Médoc avec 4,5% plantés. On le retrouve plus dans le Libournais avec 17% des surfaces plantées. Dans le St Emilionnais, il est présent à hauteur de 20%. Dans les Graves, 8%. C’est un cépage friand de sols à forte présence argileuse et sableuse. Il permet une bonne garde bien qu’étant moins tanniques que le cabernet sauvignon. Il sert à l’élaboration du vin d’Anjou, du vin de Saumur, du vin de Chinon, du vin de Bourgueil et du vin de Saint Nicolas de Bourgueil. Cépage mythique de la Loire, il donne des vins riches en tannins, fins et aromatiques. Il se plait sur les sols argilo-calcaires, et sur les sols de tuffeau. Dans le Sud-Ouest, on le retrouve à Bergerac et d’en d’autre appellations.

Cabernet-Sauvignon noir

Cabernet-Sauvignon noir

Nom officiel: Cabernet-Sauvignon noir
Origine: France (Bordeaux)
Taille de la grappe: petite
Taille de la baie: petite

Le Cabernet Sauvignon : Cépage bordelais à l’origine. De la famille des Carmenets et ancêtre du biturica ; c’est grâce à son implantation dans le vignoble de Bordeaux qu’il acquît une notoriété internationale. A Bordeaux, il représente 27% de l’encépagement total des cépages noirs. Il recouvre une superficie d’environ 30 000ha. Dans le Médoc il représente 50% de l’encépagement. 65% à Pauillac et à St Julien. Chez certains grands crus classés il va jusqu’à 70 à 80%. Il est planté sur 1000ha dans le vignoble des Graves, ce qui représente 37%. A Pessac Léognan il est présent à hauteur de 50% (605ha). Dans le Libournais on le trouve à hauteur de 7,5% des plantations, 6,5% de l’encépagement de St Emilion, 4,2% de Pomerol et 22% sur toutes les autres appellations confondues. Cépage capricieux et tardif. Il a besoin de sols précoces et chauds, des sols de graves de préférences. Il apporte la structure tannique et le bouquet aromatiques. On le retrouve aussi dans le Bergeracois, à Marmande, à Duras ainsi que dans beaucoup d’autres appellations du Sud. Il est aussi présent dans le Languedoc, la Loire et la Provence.

Carignan noir

Carignan noir

Nom officiel: Carignan noir
Origine: Espagne
Taille de la grappe: grosse
Taille de la baie: grosse

Le Carignan : Cépage d’origine ibérique il devrait son nom à la ville de Cariñena, ville de la province de Saragosse de la région d’Aragon. Il aurait été importé par les pèlerins revenant du chemin de Santiago (Saint-Jacques de Compostelle). C’est un cépage robuste, tardif, il supporte bien la sécheresse et le vent fort. Plus les ceps de Carignan sont âgés plus ce cépage donne des vins aux tannins de plus en plus fins. Sa floraison a lieu entre le 8 et le 15 juin, il arrive à maturité entre le 25 septembre et le 25 octobre. Il possède une bonne aptitude à la garde. Il est fort présent dans les vignobles de Provence, du Rhône, du Languedoc et du Roussillon.

Chardonnay blanc

Chardonnay blanc

Nom officiel: Chardonnay blanc
Origine: France (Bourgogne)
Taille de la grappe: petite
Taille de la baie: petite

Le Chardonnay appelé aussi aubaine ou beuanois : fut un temps où l’on croyait qu’il faisait partie de la famille du pinot on l’appelait alors pinot chardonnay. Ce cépage qui donne les plus grands blancs de Bourgogne. C’est un cépage qui débourre tôt et qui craint les gelées tardives. Il possède une très bonne faculté d’adaptation divers sols et conditions climatiques. Sur les sols crayeux de la Côte-d’Or du chablis et du mâconnais, les vins qu’il donne, dépendent des spécificités des conditions locales.

Ils sont tantôt corsés délicats tout en conservant le parfum du raisin. C’est un cépage qui peut aussi bien donner de très grands vins à petits rendements que d’autres tout à fait agréables à grand rendement. C’est un cépage ayant un potentiel en alcool élevé (jusqu’à 14°). En général lorsque la viticulture et la vinification ont été bien réalisée ce sont des blancs qui dans leur jeunesse sont gras avec une bonne acidité mais peu aromatique. Les arômes se révéleront pendant la garde.

En Champagne, il donne des résultats extraordinaires dans la région surtout dans la Côte des Blancs. Il est plutôt vigoureux mais craint la pourriture grise. Il se plait énormément sur les terrains calcaires et crayeux. Il donne des champagnes, fins, élégants aux arômes très fins d’anis et d’agrumes. Lorsqu’il est vinifié seul comme c’est le cas dans le Blanc de Blancs, c’est un cépage à évolution très lente. Il tient très bien dans le temps. Il est souvent utilisé seul aussi pour les Champagnes millésimés. Il représente 28% de l’encépagement total.

Connu aussi sous le nom d’Auvernat depuis le Moyen Age. On le retrouve en Auvergne à St Pourçain et dans l’appellation Côtes d’Auvergne. Il entre dans la composition du Crémant de Loire et du Saumur Brut. Il débourre tôt et craint les gelées tardives. En Savoie, on le retrouve sur 2% des surfaces plantées. Il n’entre pas seul dans l’élaboration des crus. Il apporte aux vins de Savoie un bon support acide et du fruit. Il a été introduit dans le Bugey au début du XXème. Il produit en moyenne 7000hl de vin blanc. Présent sur l’ensemble du vignoble du Bugey. Il rentre à 100% dans l’élaboration du Bugey blanc. Il sert à l’élaboration du Bugey brut Méthode Traditionnelle.

On le retrouve dans le Jura depuis le Xème. Il prenait le nom de Melon d’Arbois, Moular ou Gamay blanc. Il représente 50% de l’encépagement total aujourd’hui. En Alsace, il est présent sur 102 ha, soit 0,5% de la superficie totale. Il n’entre que dans la composition des crémants et donc dans l’assemblage. Il se plait beaucoup sur les terroirs calcaires alsaciens. Il confère aux crémants finesse et texture.

Chenin blanc

Chenin blanc

Nom officiel: Chenin blanc
Synonymes officiels: Pineau de la Loire
Origine: France (Loire)
Taille de la grappe: moyenne
Taille de la baie: moyenne

Chenin blanc ou pineau de la Loire (appelé « plant d’Anjou » au Xème siècle ) : C’est un cépage typique de la Loire (on le trouve dès le IXème siècle ), il a fait la réputation des blancs du vignoble d’Anjou-Saumur et du vignoble de Touraine. Il donne les grands vins blancs secs de Savennières, Jasnières, Vouvray, Montlouis, Anjou, Saumur… Cependant, on le retrouve aussi dans l’élaboration des blancs doux (Coteaux du Layon, Quarts de Chaume, Coteaux de l’Aubance, Jasnières, Vouvray, Montlouis…). Il est adapté aussi à l’élaboration des vins effervescents (Vouvray, Montlouis, Crémant de Loire). C’est un cépage robuste qui s’adapte très bien aux sols fertiles. Il est présent dans l’Aveyron. S’il est bien cultivé, il peut donner de très grands vins (particulièrement sur les sols calcaires et schistes). Vins fins, amples aux arômes de pommes avec une acidité fine et délicate. Il supporte bien le vieillissement. Dans le Languedoc, il est autorisé sur l’aire d’appellation Limoux pour la production du crémant.

Gamay noir

Gamay noir

Nom officiel: Gamay noir
Synonymes officiels: Gamay Noir à jus blanc
Origine: France (Bourgogne)
Taille de la grappe: petite
Taille de la baie: moyenne

Gamay : de la famille des noiriens c’est la variété emblématique de la région du Beaujolais. C’est le résultat du croisement entre le pinot noir et le gouais blanc. Il est planté sur 22 500 ha dans le Beaujolais soit 95%. Il se plait sur les sols schisteux , argilo-calcaires et granitiques. Il est important de le planter serrer : entre 6000 et 13 000 pieds à l’hectare. Il est robuste et productif. Néanmoins il est sensible à l’oïdium au botrytis et à la pourriture grise. Il peut donner des vins d’une grande finesse surtout dans les crus du nord du vignoble. Mais aussi des vins gourmands ronds avec une bonne coloration et très fruités. Il supporte très la vinification par macération carbonique.

En Bourgogne ce cépage à tendance à donner des vins âpres, acides et vulgaires (dixit Philippe II le Bon, duc de Bourgogne). Cependant il est toujours présent en petite quantité à des fins de consommations personnelles, mais aussi pour l’assemblage du passe-tout-grain. Ce cépage exprime toute sa finesse sur des sols acides et donne des vins simple sur du calcaire. Il permet des rendements élevés et possède une bonne faculté d’adaptation aux conditions climatiques difficiles. Il a été introduit tardivement en Savoie après le passage du phylloxera. Il est présent sur 18% des surfaces plantées. Il est plutôt délicat et craint le gel, il possède un bon rendement. Il donne des vins friands, peu tanniques et généreux en fruits. Il délivre tout son potentiel dans la Chautagne et dans la Montagne du Chat dans le cru de Jongieux.. C’est sur le tard qu’il a fait ces débuts dans le vignoble du Bugey (1940-1950). On le retrouve surtout dans le cru Cerdon où il rentre dans l’élaboration des vins effervescents entre autres.

En Lorraine, il représente 85% dans le vignoble des Côtes de Toul.. Dans le vignoble de Moselle il ne peut représenter plus de 15% de l’encépagement total. Dans la Loire, on le retrouve dans l’élaboration de l’Anjou, en Touraine, à Ancenis dans les Fiefs Vendéens et dans le Haut Poitou.

Gewurztraminer rosé

Gewurztraminer rosé

Nom officiel: Gewurztraminer rosé
Synonymes officiels: Savagnin rose aromatique
Origine: France
Taille de la grappe: petite
Taille de la baie: petite

Gewurztraminer : Variété à grains roses, il fait partie de la famille des Traminers. On le retrouve sous le nom de savagnin rose aromatique. On le retrouve sur 2737ha soit 18%. Peu productif mais plutôt vigoureux. Il se plait sur les sols calcaires. Il est sensible à la pourriture noble et vinifié en vin blanc doux, les vins ont des arômes typiques de litchis, ananas… Il possède une grande capacité de garde, c’est le cépage emblématique de la région.

Grenache noir

Grenache noir

Nom officiel: Grenache noir
Origine: Espagne
Taille de la grappe: moyenne à grosse
Taille de la baie: moyenne

Grenache Noir : C’est une cépage qualitatif, très vigoureux et productif, mais il craint la coulure lors de la floraison entre le 5 et le 15 juin. On le retrouve depuis très longtemps dans les régions du Languedoc et du Roussillon, depuis le Moyen-Age, il aurait importé par les pèlerins de retour de Saint Jacques de Compostelle. Il est très résistant à la sécheresse mais très sensible à l’excoriose. Dans le Rhône, il représente 60% de l’encépagement total du vignoble méridional. Il fournit la base des rouges méridionaux et de certains rosés. Les vins de Grenache sont denses, charnus avec une large palette aromatique. Les arômes vont du fruit rouge aux notes chocolatées. C’est le cépage dominant du Châteauneuf du Pape. Il donne des vins très riches en alcool mais avec une faible acidité. Dans le Roussillon, il est utilisé tant pour les vins secs que pour les VDN. Surtout présent à Banyuls et à Maury.

Merlot noir

Merlot noir

Nom officiel: Merlot noir
Origine: France (Bordeaux)
Taille de la grappe: petite à moyenne
Taille de la baie: moyenne

Le Merlot : Très présent à Bordeaux où il représente 60% de l’encépagement des cépages noirs. Il recouvre une superficie de 65 000ha sur les 110 000 plantés. Particulièrement présent dans le Libournais, 9800 ha sur 13 000ha, 75% de la surface plantée. C’est la même représentativité dans le St Emilionnais. A Pomerol, son terroir de prédilection, il représente 80% et à Fronsac 85%. Cette dominante s’explique par la nature argileuse de ces deux vignobles. Il se fait battre par le Cabernet dans le Médoc. Mais on le retrouve à hauteur de 7000ha sur 16 350ha, environ 43%. A Listrac 57%, à Moulis 47%, cette sur-représentativité s’explique encore à la présence d’argile dans ces deux terroirs. A St Estèphe 40% tandis qu’à Pauillac et à St Julien, 30% . A Margaux 35%. Dans les autres vignobles il présent à 60% : 53% dans les Graves, 46% à Pessac-Léognan. Il fournit un raisin bleu-noir, à peau épaisse, c’est un cépage facile car il s’adapte très bien aux différents sols. Sa maturité est rapide sur sols graveleux, le risque de surmaturité chez le Merlot est toujours une menace. Néanmoins son sol de prédilection reste les sols argileux, là il exprime tout sa générosité et sa finesse. On le retrouve dans le Sud-Ouest et le vignoble du Languedoc.

Muscat à petits grains blanc

Muscat à petits grains blanc

Nom officiel: Muscat à petits grains blanc
Origine: Grèce
Taille de la grappe: moyenne
Taille de la baie: moyenne

Muscat blanc à petits grains : Originaire de Grèce. En Alsace, il est présent sur 345 ha soit 2%. Il est présent depuis le début du XVIème siècle. Il est plutôt précoce et à maturation tardive. Il se plait beaucoup sur les sols caillouteux. Il donne un vin blanc doux, léger et sec à la fois et très aromatique, il est délicieux en apéritif. Dans le Languedoc, il peut prendre le nom de muscat blanc ou muscat de Frontignan. Il est peu résistant et utilisé pour l’élaboration des VDN. C’est le cépage uniquement autorisé pour les muscats VDN sauf ceux de Rivesaltes.

Pinot noir

Pinot noir

Nom officiel: Pinot noir
Origine: France (Bourgogne)
Taille de la grappe: petite
Taille de la baie: petite

Pinot Noir : Cépage originaire de Bourgogne il peut aussi être appelé noiren ou noirien, il s’adapte très bien au sol varié de la grande Côte pour donner les raisins nécessaires à l’élaboration des plus grands de ce vignoble. Il a été sélectionné au cours des siècles ce qui fait probablement de lui un cépage autochtone. Il s’adapte très bien aux climats bourguignons.

Il a un déboursement précoces ce qui le rend sensible aux gelées printanières, par contre il peut profiter de la bonne saison pour amener ses raisins à maturité. Il est très résistant aux gelées hivernales. Il se plaît sur les sols à substrat de calcaire grâce auquel il développe pleinement le potentiel aromatique. Rappelons que les sols acides produisent des vins ordinaires.

Ce n’est pas un cépage productif ces vins ne sont pas très tanniques avec un degré alcoométrique plutôt bas (10 à 12°). Avec une viticulture, une vinification et un élevage bien maîtrisé il peut permettre un potentiel de garde exceptionnel.

On le retrouve dans le vignoble de Moselle ou il est assemblé au pinot gris pour l’élaboration du vin rouge et du vin gris de Moselle. Mais il est utilisé à 100% pour l’élaboration du vin rouge de Moselle. On le retrouve aussi essentiellement pour le vin rosé de Moselle ou il peut être assemblé au gamay. Il rentre à 100% dans la composition du vin rouge des Côtes de Toul. Il s’est aussi très bien adapté sur certains terroirs alsaciens. On le retrouve sur 1337 ha soit 9,1%.

En Alsace, il se plait sur les sols calcaires, sableux et graveleux mais aussi sur les sols de granite, gneiss et ardoise. C’est un cépage plutôt fragile, il craint les maladies cryptogamiques (mildiou en particulier) et d’autres maladies de la vigne (pourriture grise et cicadelles). Ces vins sont peu colorés tirant vers le rosé, peu tannique et fruité. Ce sont généralement des vins à boire dans leur jeunesse, très gourmands.

En Champagne, il représente 39% du vignoble. Réparti essentiellement sur la Montagne de Reims et sur la Côte des Bars. Il est comme un roi sur ces sols calcaires et marneux. Dans l’assemblage il donne aux champagnes, la puissance et le corps et apporte ce petit côté vineux. Dans la Loire, il intervient dans l’élaboration du Sancerre et dans les vins de Touraine. Il se plait essentiellement sur les sols argilo-calcaires ou la roche tendre.

Dans le Jura, il est présent dès le XVème, apporté par Jean de Chalon. Il se plait sur les sols graveleux jurassiens. Il a une maturité précoce dans cette région où il représente 10% de l’encépagement total.

Dans le Bugey, il a été importé au début du XXème siècle. Il se plait sur les sols graveleux et calcaires. On le retrouve dans toute le vignoble du Bugey mais surtout dans les crus Montagnieux et Manicle où il donne un vin très fin. Il rentre aussi dans la composition des vins effervescents. En Savoie, on le retrouve dans la Chautagne, la Combe de Savoie et dans la Cluse de Chambéry. Sur ces terroirs, il donne des vins plutôt puissants, complexes et fruités.

Riesling blanc

Riesling blanc

Nom officiel: Riesling blanc
Origine: France (Alsace)
Taille de la grappe: petite
Taille de la baie: petite

Riesling : Le Riesling est un cépage de très grande classe, il produit parmi les plus grands blancs secs et moelleux du monde. Il se plait sur les sols sableux et caillouteux d’Alsace, avec de très bons résultats sur les schistes. C’est une variété robuste qui résiste bien aux hivers rigoureux de la région. Néanmoins il craint les fortes chaleurs. Le vin est sec, très droit, vif et fin. Bien vinifié et élevé il est tout à fait apte aux longues gardes. Il peut être cultivé en vendanges tardives, il est sensible à la pourriture noble (Botrytis Cinerea). Le vin moelleux a une très bonne acidité qui lui permet de tenir dans le temps tout en restant d’une fraîcheur exquise. On le retrouve sur 3 369ha soit 22,9% de la superficie totale du vignoble d’Alsace. En Lorraine, il rentre dans l’élaboration du vin blanc AOVDQS Moselle.

Sauvignon blanc

Sauvignon blanc

Nom officiel: Sauvignon blanc
Origine: France (Sud-Ouest)
Taille de la grappe: petite
Taille de la baie: petite

Le Sauvignon : Cépage recensé essentiellement et historiquement dans les vignobles de Pouilly sur Loire (Centre) et des Graves (Bordeaux). A Bordeaux, il représente 33% de l’encépagement total des cépages blancs, planté sur 5 000ha. Il rentre essentiellement dans la composition des blancs secs, bien qu’une faible part est destinée à être assemblée avec le sémillon pour produire les moelleux. C’est un cépage de grande classe lorsqu’il bien cultive et vinifié. Il apporte finesse et arômes. Il est peu sensible à la pourriture noble. Cependant il craint l’oïdium, le black-rot et les maladies du bois. Il est résistant au mildiou. Cépage noble de la Loire aussi qui donne de très grands blancs à Pouilly Fumé, Reuilly, Quincy, Sancerre, Menetou Salon, Cheverny… C’est probablement dans cette région et à Bordeaux qu’il exprime tout son potentiel. Il est très robuste mais peu productif. Il est tout à fait apte au vieillissement. Dans le Sud-Ouest, il possède une place non négligeable dans les encépagements des appellations du Bergeracois, du Marmandais et de Duras. En Bourgogne, il est autorisé seulement dans l’Yonne, et n’entre exclusivement que dans l’appellation Sauvignon de Saint-Bris.

Syrah noir

Syrah noir

Nom officiel: Syrah noir
Synonymes officiels: Shiraz N, Serine N
Origine: France (Rhône)
Taille de la grappe: petite à moyenne
Taille de la baie: petite

La Syrah : Variété emblématique de la partie septentrionale des Côtes du Rhône. C’est un cépage très ancien mais les historiens et ampélographes ne sont pas certains de son origine. Certains optent pour la Syracuse, d’autres pour la Syrie et d’autres pour l’Iran, tous se basant sur l’origine sémantique du nom de ce cépage. On peut retrouver la syrah sous divers noms : Marsanne noire, Plant de la Biaun, Schiras, Schiraz, Damas noir du Puy de Dôme, Marzane noire… C’est le cépage noir unique de l’Hermitage, de la Côte Rôtie, de Cornas, de St Joseph et de Crozes- Hermitage et de St Joseph. Elle craint les maladies cryptogamiques (sensible aux acariens et à la pourriture grise). C’est un cépage de grande noblesse. Elle apporte une couleur profonde et une très bonne structure tannique.

Ugni blanc

Ugni blanc

Nom officiel: Ugni blanc
Synonymes officiels: Roussan, Rossola
Origine: Italie
Taille de la grappe: grosse
Taille de la baie: petite à moyenne

L’ugni blanc : Cépage originaire d’Italie, en Toscane, où il prend le nom de trebbiano bianco, il ne fait son apparition en France qu’à partir du Moyen-Age sous le nom d’Ugni Blanc. Très présent dans le Blayais, il est planté à hauteur de 400 hectares. Il est planté sur 600 hectares au total dans le Bordelais. Il est surtout utilisé pour produire l’appellation générique Bordeaux. C’est une variété à fort rendement mais à maturité tardive. Il est intéressant seulement pour son acidité qu’on utilise dans les assemblages pour donner de la fraîcheur. Très peu présent dans la Vallée du Rhône, il entre néanmoins dans la composition des Côtes du Rhône blancs et dans le Lirac.

Viognier blanc

Viognier blanc

Nom officiel: Viognier blanc
Origine: France (Rhône)
Taille de la grappe: petite
Taille de la baie: petite

Le Viognier : Cépage rhodanien par excellence qui gagne en notoriété partout dans le monde. Il est résistant mais néanmoins sensible aux vents. Il débute sa maturité en septembre. Il aime les terrains pauvres, caillouteux et secs. C’est le cépage unique du Condrieu et du Château Grillet. Il donne des vins gras (ronds), riches en alcool, fins, et avec des arômes de violettes et d’acacias. On le retrouve de plus en plus dans le vignoble méridional. De plus en plus présent dans le Sud de la France, il est planté sur 2 500 hectares. Il donne des vins amples, très fruités, agréables et rafraîchissants dans le Languedoc.